Carte  |   Contact  |   A propos...  |   Admin  | 

RUBRIQUES

ACTUALITES





LE MATERIEL

 Les bâtons de marche.

Les bâtons de marche sont bien plus que des accessoires qui donnent du style au randonneur.
Ils permettent de diminuer la pression exercée sur les genoux, les chevilles et les hanches lors de montées et de descentes.
Ils limitent les risques de blessures et d'accident. Optez plutôt pour des bâtons téléscopiques. Ils permettent un réglage de leur hauteur en fonction du terrain ou de la personne. Ils sont toutefois un peu plus fragile que les bâtons en un seul tube.



 Protection de la tête.

La protection thermique de la tête n'est pas à négliger. Le crâne, les oreilles, la nuque sont perticulièrement sensibles.
Le bandeau vous protegera les oreilles contre la petite bise qui se lève.
La casquette protège essentiellement du soleil.
Le passe-montagne, complété par l'utilisation d'un masque, recouvre totalement la tête pour des conditions de grands froids.
Le casque, indispensable pour parer à la chute de cailloux, de glaçons.



 Voir dans le noir.

En montagne, nombreuses sont les circonstances où il est nécessaire de pouvoir s'éclairer en gardant les mains libre (Chaussage des crampons, etc...)
On optera donc plutôt pour une lampe frontale.



 La protection des yeux.

Elles doivent protéger des rayons nocifs du soleil.
Les Ultra-violet sont les plus nocifs pour l'oeil, ils peuvent endommager la cornée.
Les rayons visibles, en cas de très forte luminosité, il faut s'en protéger. Ce ne sont pas les plus nocifs, mais ils provoquent l'éblouissement.

Les lunetes de soleil doivent donc protéger impérativement l'oeil des UV et des IR. Pour contrecarré la réverberation provoquée pas la neige, il est nécesaire de porter des lunettes de glacier, qui empêchent la lumière de rentrer par les côtés.
Par grand vent et mauvais temps un masque sera plus approprié. Il protège autant le visage que les yeux.

 Les mousquetons.

Type Description
BConnecteur de base
HConnecteur pour assurage sur semi-cabestan
KConnecteur pour via ferrata
DConnecteur directionnel
QMaillon rapide


 Protection contre la chute.

Le harnais ou baudrier, sert à répartir les chocs en évitant les traumatismes en cas de chutes. Le harnais est indispansable à la survit en cas de chute dans une crevasse, par exemple. Les harnais réglables permettent différentes tenues (plus ou moins épaisses).



 Marche sur glace / neige.

On distingue trois grandes familles de crampons: articulés, semi-rigides, rigides.

  • Le crampons articulé est le plus classique, confortable en marche sur neige et ce fixe sur tous les type de chaussures, en particulier les chaussures souples destinées à la randonnée.
  • L'alpiniste préfère le crampons semi-rigide, polyvalent et plus précis techniquement.
  • Le crampons rigide est le crampons de glace raide: goulottes, cascades.

    Accessoire :
    Les anti-bottes sont des plaques de caoutchouc placées sous les crampons afin d'éviter la formation de bottes de neige.



  •  Marche / ancrage sur pente raide.

    Un piolet est constitué d'un manche terminé à sa partie inférieure par une pointe. La partie supérieure est appelée tête. Elle est composée d'une lame, destinée à l'ancrage ou à la taille et d'une panne, sorte de mini-hache desrtinée à la taille en neige dure.
    Le piolet sert à l'équilibre de l'alpiniste, à tailler des marches dans les pentes de glaces, mais aussi à l'ancrage.

    L'indication « B » signifie piolet destiné à la randonnée. L'indication « T » désigne un piolet technique.

    Haut de page
    PHP5 Powered /  Optimisé pour Safari MàJ le 25 Août 2017 / 1724 visites