Carte  |   Contact  |   A propos...  |   Admin  | 

RUBRIQUES

ACTUALITES





LE MILIEU MONTAGNARD

 La végétation de la montagne.

Au fur et à mesure que l'on s'éleve sur les pentes des montagnes, on observe un changement du manteau végétal. Certaines plantes se raréfient, puis disparaissent, d'autres apparaissent. Cet étagement de la végétation traduit les modifications du milieu dues aux variations climatiques. On peut partager la montagne en zones successives délimités par l'altitude. Bien évidement, ces zones s'interpénetrent en fonction du relief et leur altitude varie avec la situation géographique.

Comme le montre le schéma des Alpes, on retrouve cinq grands étages:

L'étage collinéen (Jusqu'à 800m)
La végétation est encore semblable à celle que l'on peut trouver en plaine.

L'étage montagnard (A partir de 500-800m jusqu'à 1200-1700m)
La forêt y est mixte. On y trouve aussi bien des résineux (sapin, épicéa) que des feuillus (bouleau).

L'étage subalpin (A partir de 1200-1700m jusqu'à 2000-2300m)
C'est la zone des forêts de résineux (mélèze, pin arolle, pin sylvestre, pin à crochets).

L'étage alpin (Au-dessus de 2000-2300m et jusqu'aux neiges éternelles)
A sa jonction avec l'étage subalpin, on traverse une zone d'arbres rabougris et d'arbrisseaux (pin arolle, aulne vert, rhododendron): c'est la zone de combat où les derniers arbres tentent de survivre; L'étage alpin est dépourvu d'arbres, c'est le domaine de la pelouse alpine.

L'étage nival (Au-dessus de 3000m)
C'est le monde du roc, de la neige et de la glace. La végétation se limite à de petites plantes dispersées, blotties au creux de rochers. A cette altitude, il ne subsiste plus que deux saisons: un long hiver et un court été.


 La température.

La caractéristique la plus typique du climat de montagne est la diminution de la température avec l'altitude.
Plus l'altitude est élevée, plus la température moyenne annuelle diminue. Dans les Alpes, elle baisse d'un demi-degré pour cent mètre de dénivellation supplémentaire. La température présente également de grandes variations sous les effets du vent. Elle baisse en moyenne d'un degré quand la vitesse du vent augmente de 10km/h. Il se produit aussi des écarts de températures très importants entre la journée et la nuit La pureté de l'air accroît en effet le réchauffement diurne et le refroidissement nocturne.

Haut de page
PHP5 Powered /  Optimisé pour Safari MàJ le 28 Août 2016 / 371 visites