Carte  |   Contact  |   A propos...  |   Admin  | 

RUBRIQUES

ACTUALITES





LE VETEMENTS

Privilégiez certaines propriétés selon vos besoins.


 Randonnée en moyenne montagne.

Protection contre la pluie, la légereté, la respirabilité.

 Expéditions, Alpinisme.

Robustesse, la coupe, pour un maximum d'aisance dans les mouvements, la technicité de la capuche, compromis entre imperméabilité et respirabilité.

 Le système multicouche.
Le plus souvent constitué de trois couches, il est possible de n'en porter que deux en fonction des conditions atmosphériques.

  • La première couche: Garder la peau au sec.
    Les sous-vetements se portent à même la peau. Les plus fins évacuent la transpiration et sèchent rapidement, mais ne sont peu chauds. Les plus épais, sont plus chauds, mais évacuent plus lentement la transpiration et sèchent moins vite.
    Les sous-vêtements en coton sont à bannir. En effet l'effet 'éponge' retient la transpiration et refroidit le corps.
    L'emploi d'une fibre extensible (stretch) apporte une liberté de mouvements. Le sous vêtement reste en place et suit les mouvements du corps.

  • La deuxième couche: Avoir chaud.
    La veste en fibre polaire s'utilise comme régulateur thermique.
    Elle remplace le pull en laine encore utilisé il y a une vingtaine d'années. Mais le tissus en maille polaire est ni étanche, ni coupe-vent.

  • La troisième couche: Se protéger des intempéries.
    La surveste ou le surpantalon est en contact avec la pluie ou la neige.
    Cette couche doit donc être imperméable et d'une bonne respirabilité.
    Il existe deux types de tissus: les membranes microporeuses et les tissus enduits.
    Une membrane est un film synthétique non tissé. La plus efficace est le Gore-Tex®.

 Le Gore-Tex® possède trois qualités essentielles:

  1. L'imperméabilité: Les gouttes d'eau sont 20000 fois plus grosses que les pores de la membranes. Il leurs est donc impossible de traverser la membrane.
  2. La respirabilité: L'évacuation de la transpiration est possible car les molécules de vapeur d'eau sont 700 fois plus petites que les pores de la membranes Gore-Tex®.
  3. L'effet coupe-vent: La structure microporeuse est conçue pour casser la force du vent et lui interdire ainsi de pénétrer à l'intérieur du vêtement.


L'enduction est le dépôt d'une couche de pâte, qui vise à obtenir les même qualités qu'une membrane. Sans vraiment atteindre le même degré de protection d'une membrane Gore-Tex®.

Les vêtements en duvet: Aujourd'hui les nouveaux produits en duvet sont très légers, extrêmement compressibles et très souples. Les vestes et gilets en duvet sont de bons compléments aux "trois couches". Surtout dans les phases statiques (bivouac, relais, pauses)


 Gants ou mouffles ?

Les gants.
Pour le tenue des bâtons de ski ou des manches des piolets.
Les gants offrent une meilleure précision que les mouffles, pour chercher la gourde dans le sac ou prendre des photos.
Il est indispensable de pouvoir effectuer tous ces gestes quotitien sans devoir retirer les gants !

Les mouffles.
La mouffle assure une meilleure protection contre le froid. Les doigts se réchauffent les uns les autres par contact et l'imperméabilité n'est pas contrecarrée par la multiplicité des coutures.
Les mouffles sont conseillées pour les personnes sensibles aux effets du froid.


 Les guêtres.

Il ne suffit pas de porter d'exellentes chaussures. Il faut aussi empêcher l'eau d'entrer par le haut du collier.

Le stop-tout.
Recouvre le haut du collier de la chaussure, idéal en randonnée pour éviter la pénétrantion de graviers ou de l'humidité.

Les guêtres.
Protègent efficacement la chaussures. Ils constituent une protection thermique supplémentaire.

Haut de page
PHP5 Powered /  Optimisé pour Safari MàJ le 25 Août 2017 / 1724 visites